Patrimoine

Plouguenast - Langast

Une commune au riche patrimoine bâti

L'Église Saint-Gal

L’Eglise de Langast a été longtemps considérée comme datant du début du 16ème siècle, et même précisément datée de 1508 par sa maîtresse-vitre. Or au cours des travaux de restauration menés de 1982 à 1995 par la conservation régionale des monuments historiques, le piquetage des enduits a révélé la présence de dispositions structurelles et de peintures inédites, bien antérieures à la date supposée de l’édifice.
Le dégagement des couches superficielles a permis de mettre au jour des peintures attribuables à trois époques différentes : un ensemble de peintures romanes, de peintures du début du 16ème siècle et quelques peintures du 17ème et 18ème siècle. Les vestiges les plus anciens de l’édifice actuel ne sont pas antérieurs au 9ème siècle ou au début du 10ième siècle.
Avec la restauration "normale", c'est-à-dire de l'architecture de l'édifice, l'église Saint-Gal ne rouvre ses portes qu'en 1995.

Plouguenast - Langast

L'Église du Vieux Bourg

L’église du Vieux Bourg fait partie des éléments indissociables de notre patrimoine communal. La première église ou le premier oratoire au Vieux Bourg remonterait à Saint-Gall au VIIème siècle. En forme de croix latine, elle comprend une nef avec bas-côtés nord de 4 travées, un transept, et un chœur. La nef remonte au XVIème siècle, comme les vitraux, tandis que les bras du transept, le chœur et la sacristie ont été construits au XVIIème siècle. Elle n’est pas classée parmi les monuments dits « historiques, mais est inscrite à l’inventaire supplémentaire depuis le 6 février 1926 et son histoire n’est pas quelconque pour autant. Après la révolution, l’église du Vieux Bourg étant en ruine, le conseil municipal décide d’abandonner cet édifice pour en construire un autre à la Bernadaie, également dédié à Saint-Pierre. Le chantier est lancé en 1834 mais la population se déchaine, les gendarmes doivent protéger les maçons et les habitants vont défaire leur travail pendant la nuit. La construction dure neuf ans, mais les paroissiens mettent un siècle avant d’accepter ce changement. En 2006, le conseil municipal, vu le mauvais état de l’édifice, mais également l’attachement de la population locale pour ce patrimoine, décidé d’entreprendre un important programme de restauration. Celui-ci est établi en plusieurs phases : Les phases 1 et 2 sont entreprises en 2007 / 2008 et une 3ème phase en 2009 / 2010.

Plouguenast - Langast

La Chapelle Saint-Gal

Beaucoup de moines irlandais sont partis sur le continent, notamment en Gaule dans les années 450 à 600. C’est dans notre région que l’un d’entre eux, St Gal, décida de faire une halte. Il est probablement à l’origine du village du Montrel, qui se serait appelé primitivement « Monastérium ». St Gal après avoir été ermite, créa un monastère. Le village comptait au début du siècle 90 habitants. Les habitants de ce village ont toujours été attachés à St Gal. Une chapelle construite dans les années 1925 à 1932 environ, lui est dédiée. Elle remplace un édifice plus petit et orienté différemment. Suivant un dicton, partout où se trouvait St Gal, les bêtes féroces ne faisaient aucun mal. Un autre épisode renforça la confiance des habitants : sur vingt et un hommes du village mobilisés lors de la guerre 14-18, vingt sont revenus sains et saufs. Le retour de tous les poilus fut attribué à la protection de St Gal et en signe de remerciement, ils ont reconstruit la chapelle. En 1991 une association type loi 1901 s’est mise en place, son nom : « Comité de la chapelle St Gal » ; son but est l’entretien et la restauration de la chapelle. Début juillet, l’association organise le pardon, avec une messe célébrée dans la chapelle avec la procession dans le village. La journée se poursuit par un repas et d’une après-midi de détente.

Plouguenast - Langast

La Chapelle Saint-Jean

La Chapelle St Jean, édifiée probablement au 16ième siècle, comme en atteste sa charpente, est un patrimoine marquant de la commune. Cette charpente est un ouvrage particulièrement complexe dans sa structure avec ses étrésillons en croix de Saint André et son clocheton central. Ses sablières sculptées de scènes rurales et ses entraits à engoulants sont un des témoignages importants du savoir-faire des sculpteurs de la Renaissance. Pour ses qualités architecturales, la chapelle a été classée Monument Historique le 22 juillet 1913. Malgré un entretien régulier, l’état général du bâtiment était très altéré et présentait un réel danger. C’est pourquoi, en 2010, consciente de l’attachement que la commune porte au patrimoine local, l’équipe municipale a engagé une étude diagnostique préalable pour répertorier les désordres. Une restauration générale de l’édifice s’avérait indispensable. Le conseil municipal a donc décidé d’entreprendre un programme de restauration qui s’est terminé en 2017.

Patrimoine naturel

Au cœur de la vallée du Lié, la commune possède un patrimoine naturel riche et de nombreux circuits pédestres, VTT et équestres.

Balade à Fromelin

En 2013, "Balade à Fromelin sur le sentier d'interprétation" a été inauguré. D’un battement d’ailes incessant, Libélia, petite libellule, vous guide de borne en borne pour découvrir ce parcours d’environ 1.5 km. A l’aide du livret, autour des étangs de Fromelin, en longeant le ruisseau ou en traversant les champs, découvrez de façon simple et ludique le cycle de l’eau, la composition des sols ou les pratiques agricoles. (livrets disponibles en mairie, office du tourisme, dans les commerces)

Un coin de verdure et d'eau au coeur du bourg

La Remise en eau des étangs (réalisée en 2010), le réaménagement paysager, la construction d’un préau ouvert, donnent la possibilité de flâner, d’observer, de découvrir ….. Vous y trouverez des espaces de pique-nique, de jeux et de repos, aménagés pour le plaisir de tous.
D’avril à fin septembre, les pêcheurs se retrouvent les week-end et jours fériés autour des étangs pour leur passe temps favoris, encadré par l’association locale.
Ce site est accessible à tous et est un point de départ de chemins de randonnées. Le randonneur peut également se sensibiliser à l’environnement sur le circuit d’interprétation.
Chaque année, la randonnée pédestre et VTT semi-nocturne qui accueille près de 400 personnes est un rendez-vous à ne pas manquer.

Site de Guette-es-Lièvres

Situé au bord du Lié, ce moulin à eau était jadis utilisé pour moudre le grain et avait la particularité de posséder deux roues. Le moulin a cessé de fonctionner en 1965 et est devenu propriété communale en 1984. Après de gros travaux de rénovation en 1997, le site est désormais un lieu de rassemblement pour les familles et les associations. Il se prête également à l’accueil de réunions, séminaires.
Ce bâtiment, composé d’une salle permettant la réception de 70 convives et d’un préau, est également équipé d’une cuisine aménagée et de sanitaires.
Quelques mots sur l’origine du nom… Le Lié s’appelait autrefois l’Ellier. Comme il y avait un gué à cet endroit on avait nommé le lieu le Gué d’Ellier qui au fil des années est devenu Guette es Lièvres. Désolés pour nos amis chasseurs, vous pouvez tenter d’aller guetter les lièvres mais vous n’êtes pas sûrs de les trouver.

Promenade au fil de l'eau...